Action coup de propreté sur le Vieux Port !

La FSN 13 – Fédération des Sociétés Nautiques des Bouches-du-Rhône – rassemble l’ensemble des acteurs de la mer et de l’environnement pour monter une grande opération de nettoyage du Vieux-Port, samedi 8 octobre 2016.

“C’est une action d’envergure que je souhaite mettre en place depuis quelques temps déjà“ explique Michel Lamberti, son président. “La dernière de la sorte remonte à l’année 2004. Il s’agit avant tout de fédérer et de coordonner sur le terrain les différents clubs de plaisanciers présents sur le Vieux-Port et les acteurs qui vont permettre de réaliser un véritable travail de fond…“

Si l’objectif numéro un reste de vider le Vieux-Port de ses déchets sous-marins et flottants, la Fédération souhaite également sensibiliser un large public à travers une opération destinée à être renouvelée chaque année. De nombreux acteurs du monde de la protection de l’environnement ont déjà donné leur accord pour participer à la journée du 8 octobre dans le sillage d’Isabelle Poitou (biologiste marin, Docteur en Aménagement et Urbanisme, spécialisée sur la question des déchets en milieux aquatiques), du Professeur Nardo Vincente (spécialiste en biologie marine à l’Université Aix-Marseille), de Patricia Ricard (présidente de l’Institut Océanographique Paul Ricard, de l’association Septentrion Environnement (plateforme scientifique et pédagogique en milieu marin), de Didier Réault président du Parc National des Calanques et encore de nombreux plongeurs : clubs nautiques, gendarmerie nationale.

“Quand j’analyse les résultats de l’opération Calanques Propres, coordonnée par l’association Mer Terre, je constate qu’avec un effectif supérieur de 10%, la quantité de déchets récoltés est en baisse de 20%, je vois de réelles raisons d’être optimiste sur l’intérêt de telles opérations majeures conclut Michel Lamberti. “Nous tirerons un bilan et des enseignements à l’issue de cette grande journée dédiée au nettoyage de notre Vieux-Port, avec l’aide des collectivités. Je souhaite qu’il y ait une prise de conscience générale, et notamment des enfants, pour préserver ce lieu. C’est le poumon de notre ville avec 92% des habitants de Marseille qui déclarent s’y rendre.“

Laisser un commentaire